Les Français à l’honneur pour cette 93eme cérémonie des Oscars

Repoussée de deux mois en raison du Covid-19, la cérémonie des Oscars s’est déroulée le dimanche 25 avril. La France repart avec trois statuettes.

 Florian Zeller écrivain de 41 ans adapte pour le cinéma sa pièce Le Père. Il s’est vu attribuer l’oscar de la meilleure adaptation de scénario.

Il a assisté à la retransmission de la cérémonie des Oscars depuis Paris, où il a expliqué avoir « écrit ce scénario pour Anthony Hopkins »« le plus grand acteur vivant ».

Le Français, Nicolas Becker, a reçu un Oscar pour le meilleur mixage son dans le film Sound of Silence, qui raconte la plongée d’un musicien dans la surdité.

robe Chanel Getty Images

Anthony Giacchino, reçoit le prix du meilleur court-métrage documentaire, pour Colette. Ce film raconte l’histoire de Colette Marin-Catherine, son périple depuis Caen jusqu’au camp de concentration de Dora en Allemagne.

Angela BassetGetty images

Un trés beau défilé de tenues et robes époustouflantes également .Des robes de grands couturiers et grandes maisons pour des actrices hollywoodiennes .

florian Zeller en Dior Getty Images

The French in the spotlight for this 93rd Academy Awards

The Oscars ceremony was postponed for two months due to the Covid-19 on Sunday, April 25. France leaves with three statuettes.

Zendaya getty images

Florian Zeller, a 41-year-old writer, adapts his play The Father for Cinema. He received the Oscar for Best Screenplay Adaptation.

Halle Berry getty images

He attended the broadcast of the Oscars ceremony from Paris, where he explained that he “wrote this screenplay for Anthony Hopkins”, “the greatest living actor”.

The Frenchman, Nicolas Becker, received an Oscar for best sound mixing in the film Sound of Silence, which tells the story of a musician’s dive into deafness. Anthony Giacchino receives the award for Best Documentary Short Film for Colette. This film tells the story of Colette Marin-Catherine, her journey from Caen to the Dora concentration.

getty images

Mais revenons un peu sur l’histoire des Oscars du cinéma

La cérémonie des Oscars récompense l’excellence dans l’industrie du cinéma américain et international depuis 1929. Son nom original était Academy Awards, elle est surnommée « Oscar » depuis 1934. Le trophée représente un chevalier sur un socle, debout sur une bobine de film et tenant une épée dans ses mains gantées, il a été sculpté par Georges Stanley. Les premières statuettes sont en bronze plaqué d’or puis durant la seconde guerre mondial les métaux sont réquisitionnés, les prix distribués sont des moulages en plâtre peints, aujourd’hui elles sont constituées de britannium (alliage d’étain, d’antimoine et de cuivre), plaqué d’or.

On doit l’attribution de ce surnom à Bette Davis, dont le premier mari, Harmon Oscar Nelson, ressemblait d’après elle à la statuette.

Le surnom ne fut officiellement adopté par l’Académie qu’en 1939.

The Oscars of cinema

The Academy Awards have recognized excellence in the American and international film industry since 1929. Her original name was Academy Awards, she has been nicknamed “Oscar” since 1934. The trophy depicts a knight on a pedestal, standing on a film reel and holding a sword in his gloved hands, it was carved by Georges Stanley.

The first statuettes are in bronze plated in gold and then during the Second World War the metals are requisitioned, the prizes distributed are painted plaster casts, today they are made of britannium (alloy of tin, antimony and copper), plated with gold.

Bette Davis, whose first husband, Harmon Oscar Nelson, was named as the statuette.

The nickname was not officially adopted by the Academy until 1939.

Ecrit par Juliette Espinasse Dubois et Ryan Maubert

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *