Le Parfum a aussi sa journée mondiale

Le jour du printemps le 21 Mars , voilà qui est plutôt bien choisi pour une Journée Mondiale du Parfum.

L’occasion de revenir sur son histoire :

Le nom parfum vient du latin « per fumum » par la fumée.

Le pionnier du parfum est le moyen orient, ils ont commencé en fumigation, pour le coté spirituel (le Oud existait déjà).

Puis un grand monsieur du nom de Abu Ali Husayn Ibn Abd Allah, créa l’alambic. Elle apparaitra réellement en 1037, ce qui jouera un rôle essentiel dans le monde du parfum (et des spiritueux)

Le début de la parfumerie que l’on connait aujourd’hui (la parfumerie alcoolique) née au XIVème avec la Cologne. A l’époque elle était composée essentiellement de romarin, sauge, marjolaine, cèdre et mélisse. (1er parfum occidental -1370)

Après la guerre des sept ans, les soldats de Louis XV rapportent l’eau de Cologne (de son nom d’origine l’Eau Admirable) , elle relevait plus de la médication que du raffinement olfactif. Le roi Louis XV que l’on connaissait très hypocondriaque, la buvait pour ses vertus tonifiantes et revigorantes.

Arrive le 20ème siècle à grand pas, avec Coco Chanel, Jean Patou, Jacques Fath, Christian Dior. Coco passionnée par l’olfaction, décide en 1920 de créer un parfum, elle rencontre le nez Ernest Beau et lui demande de lui créer « un parfum de femme à l’odeur de la femme » et c’est ainsi que naitra N°5, un parfum qui étonnera tous le monde grâce à sa forte concentration en aldéhydes.

Jean Patou, grand visage de la mode et du raffinement parisien, alors que la crise économique fait rage, il demande à Henri Almeras de lui créer un parfum je cite : « Oubliez que nous sommes sous pression, que notre chiffre d’affaire a baissé. Je vous laisse libre de choisir les plus belles matières premières, pour faire un cadeau à celles de nos clientes qui ne peuvent venir à Paris cette année. » Et voilà qu’apparut JOY « le parfum le plus cher au monde » avec une composition floral des plus riches, 10 600 fleurs de jasmin et 300 roses.

A la fin de la deuxième guerre mondiale, il était compliqué de faire venir des matières premières, et c’est là que la synthèse prit une place considérable, car elle peut être créée à base de matières naturelles où elle peut être faite de toute pièce (musc blanc).

C’est à partir de là que deux mondes se sont faits dans la parfumerie :

La parfumerie artistique « Parfumerie de Niche»

La parfumerie grand publique

PERFUME ALSO HAS ITS WORLD DAY

On spring day, this is a pretty good choice for a World Perfume Day.

The opportunity to revisit its history:

The name perfume comes from the Latin “per fumum” by smoke.

The pioneer of perfume is the Middle East, they started in fumigation, for the spiritual side (the Oud already existed).

Then a great gentleman named Abu Ali Husayn Ibn Abd Allah, created the still. It will actually appear in 1037, which will play an essential role in the world of perfume (and spirits)

The beginning of the perfumery we know today (alcoholic perfumery) born in the 14th century with Cologne. At the time it consisted mainly of rosemary, sage, marjoram, cedar and lemon balm. (1st Western fragrance -1370)

After the seven-year war, Louis XV’s soldiers brought back cologne (from its original name, Admirable Water), it was more a matter of medication than of olfactory refinement. King Louis XV, who was known to be very hypochondriac, drank it for his  invigorating virtues.

The 20th century is fast, with Coco Chanel, Jean Patou, Jacques Fath, Christian Dior. Coco, passionate about olfaction, decided in 1920 to create a perfume, she met Ernest Beau’s nose and asked him to create “a woman’s perfume with the smell of a woman” and this is how No. 5, a perfume that will astonish everyone thanks to its high concentration of adehhydes.

Jean Patou, the great face of Parisian fashion and refinement, as the economic crisis rages, he asks Henri Almeras to create a perfume I quote: “Forget that we are under pressure, that our turnover has fallen. I leave you free to choose the most beautiful raw materials, to give a gift to those of our customers who cannot come to Paris this year. And JOY appeared “the most expensive perfume in the world” with a floral composition of the richest, 10,600 jasmine flowers and 300 roses.

At the end of the Second World War, it was difficult to bring in raw materials, and this is where the synthesis took a considerable place, because it can be created from natural materials where it can be made of any pieces (white musk).

It was from there that two worlds were made in perfumery

The artistic perfumery “Scent of Niche”

The consumer perfumery

Ecrit par Ryan Maubert

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *